La petite histoire de l'ascenseur Le Paternoster, l'ascenseur pas comme les autres. Un ascenseur est un dispositif assurant le déplacement en hauteur d'une charge. Il n'y a pas de distinction nette entre ce terme et d'autres comme monte-charge ou élévateur mais on le réserve souvent aux appareils destinés au transport vertical de personnes dans les bâtiments à niveaux multiples. Le terme désigne aussi couramment la cabine de l'ascenseur, qui n'est qu'un élément du dispositif.
Les premiers ascenseurs connus datent de l'antiquité romaine et ont été décrits par Vitruve. Si depuis des siècles des lieux inaccessibles comme les monastères grecs situés dans la région des météores ne pouvaient exister que grâce à des ascenseurs rudimentaires, c'est dans les mines qu'on situe en général leur apparition. C'est là en tous cas qu'on imagina de les doter d'un moteur à vapeur dès le début du XIXe siècle.
L'ascenseur est le moyen de transport le plus sur au monde, devant l'avion.
Le moteur des ascenseurs modernes est contrôlé par un variateur de fréquence, qui joue sur la fréquence du courant d'alimentation et jauge le couple nécessaire au mouvement de manière à ce que les phases d'accélération et de décélération soient imperceptibles pour l'occupant de la cabine. de plus les ascenseurs modernes peuvent se passer de "local machinerie" (moteur de traction et armoire de commande situé en gaine) de Technologies récentes ils se nomment Gen II pour Otis, Monospace ou Regenerate chez Kone, Galaxy chez Thyssen, Smart chez Schindler...
Ce n'est qu'en 1924 qu'un ascenseur sans liftier — le machiniste — fera son apparition, exigeant la mise au point d'automatismes et de dispositifs de sécurité. Les commandes deviennent électriques puis électroniques et se dotent de mémoire. Les grilles fixes ou articulées disparaissent, les portes se verrouillent automatiquement, etc.
En 1853, c'est un Américain, Elisha Otis, qui le dota d'un système de limiteur de vitesse déclenchant un système appelé parachute, stoppant la cabine et assurant la sécurité des personnes en cas de rupture du câble, et permettant, dès 1857, d'en équiper un bâtiment à New York. Dès 1864, l'ingénieur français Léon Edoux le dotera d'un moteur hydraulique et inventera le mot ascenseur. Il en équipera le marché aux bestiaux de la Villette en 1867. C'est en Allemagne cependant qu'on pensera en 1880 à un ascenseur électrique. En 1889 la Tour Eiffel est inaugurée avec un ascenseur remarquable dû aux efforts conjoints de Léon Edoux et des frères Otis qui ont succédé à leur père.
Accueil Réglementations Contrôle technique quinquennal Le décret 2004-964 Le contrat de maintenance Missions Généralités Mission contrôle quinquennal Mission contrôle maintenance Mission Maîtrise d'oeuvre Mission études de faisabilité Autre Le contrôleur Téléchargements La petite histoire de l'ascenseur Lexique ContactVe rifications & Co ntrôles Te chniques As censeurs
Copyright 2016
Logo réalisé par
Accueil - Contacts